Un exemplaire de la Psychologie de masse du fascisme de Wilhelm Reich a poussé comme une excroissance sur mon sein gauche. Je me suis rendue à l’hôpital pour subir une biopsie et le toubib a extrait un gros morceau de chair tuméfiée bien sanglante où l’on pouvait lire:

« C’est la structure autoritaire, antilibérale et anxieuse des hommes qui a permis à la propagande hitlérienne d’accrocher les masses. C’est la raison pour laquelle l’importance sociologique de Hitler ne réside pas dans sa personnalité, mais dans ce que les masses ont fait de lui.»

J’attends encore le diagnostic, mais je suis convaincue que cette tumeur est maligne, puisqu’elle est l’expression de la structure caractérielle irrationnelle propre à l’individu moyen dont les besoins et les pulsions primaires, biologiques, ont été réprimées depuis des millénaires.

Manquerait plus que j’aie mes règles.