La menace est bien réelle depuis au moins trois mois. Ce site a trop de visiteurs, il consomme tant de bande passante que mon hébergeur me demande du fric. Beaucoup de fric. Or, je suis si pauvre…

Heureusement, j’ai réussi à solliciter plusieurs entreprises multinationales qui ont décidé, à la lecture du message positif pour la jeunesse véhiculé dans mon blog, de m’appuyer généreusement. Tout ce que vous avez à faire, c’est de cliquer sur un petit lien de rien du tout, lire le charmant message de ces braves citoyens corporatifs, et consommer, consommer, consommer!

Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups: vous assurerez la survie de mon site ainsi que les profits d’entreprises bien de chez nous.