— Si tu pouvais faire n’importe quoi, en ce moment, que ferais-tu?

Coup d’adrénaline. De mon lit, je pouvais voir ses lèvres gonfler, devenir humides et luisantes — le moment de vérité. Je me devais d’être à la hauteur du défi.

— Je te déshabillerais avec mes dents, sans même froisser tes vêtements.

— Et puis?

— Ma langue et mes doigts visiteraient chaque pli de ton corps, chaque cellule nerveuse, jusqu’à la fracture, jusqu’à la folie.

— C’est tout?

— Non. Je mêlerais ma cyprine à la tienne jusqu’à ce que le plaisir nous terrasse, jusqu’à ce que nos larmes de sang prennent parfum d’orchidée, jusqu’à ce que nos os liquéfiés se réduisent en cendres, jusqu’à ce que nos cris annoncent la fin des temps.

Sa poitrine rougissante se soulevait de plus en plus rapidement. Et sa main s’agitait toujours dans son pantalon.

— Je savais bien que tu me désirais. La réponse est non. Et cesse de sonner, tu n’es pas la seule patiente de l’étage.