Que penser de l’ego d’une verbicruciste qui place son nom dans sa grille ? Bien du mal, probablement. Et pour ceux qui l’ignorent, c’est le numéro d’assurance sociale qui distingue un Canadien d’un autre.

Vous pouvez voir la solution en format pdf ou encore chez Oldcola en format html.

Évidemment, j’aurais bien aimé que la grille de juillet résiste… jusqu’en juillet, mais avec des cruciverbistes comme Antoine et Jenny, une telle chose aurait été inconcevable. Ce qui est encore moins concevable, c’est que ces deux divinités dans mon panthéon mots-croisiste personnel m’ont soumis leur solution à quelques secondes d’intervalle, ce qui en toute honnêteté fait d’eux les gagnants ex aequo de mon petit concours. Et comme je leur devais déjà des textes, ce hasard me donne une belle occasion de me racheter !

Le prochain post, intitulé La dernière fois, sera donc dédié à Jenny, en récompense de ses efforts de l’été passé. Elle voulait le récit d’une relation saphique naissante et j’ai plutôt décidé d’aborder le sujet à rebours. Le texte suivant, intitulé Contact, sera quant à lui offert à Oldcola, dont le cerveau athlétique ne cesse de m’impressionner.

Voilà pour les dettes. Pour ce qui est du prix pour cette grille, Oldcola a décidé d’offrir ma culotte à des personnes que je n’identifierai pas, histoire de ménager la surprise. Et j’attends que Jenny se manifeste !