Après l’amour (comme il est dit en 1 horizontal), vient pour le mâle le dégonflement. Mais s’il faut être dur pour revenir après être venu, aussi bien ne venir qu’après y être retourné, comme ça, on peut revenir et on fait moins dur. Autrement dit, quand un homme est venu, c’est qu’il était dur, et même s’il veut revenir, il faut qu’il redevienne dur encore pour ne pas faire dur alors il essaie d’aller et venir pour que son viendu revienne et ça, il parait que c’est vraiment dur.

(Ou quelque chose dans le genre.)

Moi qui croyais qu’il s’agissait d’une grille facile… j’ai reçu cinq solution, toutes erronées, et il n’y a que Ginette Desmarais qui a su faire un sans faute. Elle est donc officiellement intronisée dans le cercle restreint (et sélect) de l’Ordre lubrique des masturbatrices compulsives en tant que commanderesse bardée de cuir (2e classe) et a reçu un exemplaire de Pr0nographe (le ebook que tout le monde s’arrache).

Et voici la soluce, pour ceux et celles que ça intéresse.