Si la vie, l’univers, l’existence, même, ont un sens — et j’en doute — il réside sûrement dans un calembour exécrable, un mauvais jeu de mots.