Le cardinal Ouellet a raison de dénoncer la culture de la mort qui sévit au Québec. Je suggère d’ailleurs qu’on commence par retirer des lieux publics toutes ces statues morbides représentant un homme cloué qui agonise au bout de son sang.