Comptines

Page 2

Comptines lestes pour ne pas dormir.
80 articles in category Comptines / Subscribe

Ne pleure pas Jeannette
À la zim boum boum, à la zim boum boum
Ne pleure pas Jeannette
Nous te gang-bangerons

J’inviterai des motards
À la zim boum boum, à la zim boum boum
J’inviterai des motards
Ou trente bucherons

Je n’veux pas de motards
À la zim boum boum, à la zim boum boum
Je n’veux pas de motards
Encore moins de bucherons

Je veux tout plein d’anars
À la zim boum boum, à la zim boum boum
Je veux tout plein d’anars
Ceux qui sont en prison

Je les laisserai venir
À la zim boum boum, à la zim boum boum
Je les laisserai venir
Tous dans mon petit con

Car j’ai lu que c’qui vient
À la zim boum boum, à la zim boum boum
Car j’ai lu que c’qui vient
C’est l’insurrection.

 

Quand je mets mon diaphragme
C’est pour éviter le drame
J’applique aussi du spermicide
Car c’est mieux que l’infanticide

Si j’avale des cachets d’Alesse
C’est pour pouvoir jouer aux fesses
Si je choisis le stérilet
C’est pour fourrer l’esprit en paix

Quand je me mets du lubrifiant
C’est pour plaire à mon bel amant
En lui enfilant un condom
Pour qu’il me tringle pour de bon

Quant au coït interrompu
C’est autre chose, bien entendu :
Car si j’lui dis de s’retirer
Au fond, c’que j’veux, c’est un bébé
(En vé-ri-té).

 

Un : Monsieur LeBrun
Deux : secoue ton pieu
Trois : puis, mets-le moi
Quatre : au fond d’la chatte
Cinq : tords-moi les seins
Six : car c’est mon vice.

 

C’est bientôt l’heure des mamans
Allez, préparez-vous, enfants
Enfilez votre robe de nuit
Et allez vite vous mettre au lit

Maman s’occupe comme elle peut
De ses charmants petits morveux
Mais vingt heures? Il est plus que temps
D’aller rejoindre son amant

C’est bientôt l’heure des mamans
Allez, préparez-vous, enfants
Enfilez votre robe de nuit
Et allez vite vous mettre au lit

Maman se fait bien du souci
Pour sa ribambelle de petits
Mais quand il est passé vingt heures
Elle pense à son vibromasseur

C’est bientôt l’heure des mamans
Allez, préparez-vous, enfants
Enfilez votre robe de nuit
Et allez vite vous mettre au lit

Maman fera une crise de nerfs
Si ce soir vous lui pompez l’air
Dans son bain elle veut mariner
Avec Cinquante nuances de Grey

C’est bientôt l’heure des mamans
Allez, préparez-vous, enfants
Enfilez votre robe de nuit
Et allez vite vous mettre au lit.

 

Quand je serai maquerelle
J’aurai de gros lolos
De gros lolos tout rouges
Ronds comme des navets
De gros lolos tout rouges
Gros comme des courges
De gros lolos tout rouges
Qui remuent et qui bougent.

Et ça f’ra rire les vicieux
Les petits enfants et même les vieux

Quand je serai tapineuse
J’aurai une guêpière
Une drôle de guêpière
Avec des cotillons
Une guêpière magique
Remplie de foulards
Remplie de pétards
Remplie de morpions

Et ça f’ra rire les vicieux
Les petits enfants et même les vieux

Quand je serai une grue
J’aurai une paire de bottes
Avec des talons hauts
Qui montent jusqu’à la plotte
Avec des talons hauts
Pour faire monter au ciel
Avec les zoiseaux
Sans avoir des ailes

Et ça f’ra rire les vicieux
Les petits enfants et même les vieux

En passant près d’Ottawa
Où y’a tout plein d’Anglais
J’en ai entendu qui disaient:
«Good afternoon»
Et moi je croyais qu’ils disaient:
«Goûte à ta noune !»
Et je me suis enfuie, et je me suis enfuie.

En passant à Calgary
Où y’a tout plein d’Anglais
J’en ai entendu qui disaient:
«She moves like a cat»
Et moi je croyais qu’ils disaient:
«C’est mou d’la quéquette»
Et je me suis enfuie, et je me suis enfuie.

En passant à Vancouver
Où y’a tout plein d’Anglais
J’en ai entendu qui disaient:
«And I’m getting through»
Et moi je croyais qu’ils disaient:
«Elle m’a guetté l’trou»
Et je me suis enfuie, et je me suis enfuie.