Comptines

Page 3

Comptines lestes pour ne pas dormir.
80 articles in category Comptines / Subscribe

Saint Nicolas,
Patron des obsédés,
Remplis-moi tant de foutre
Qu’il coulera par mon nez.
Fourre-moi la plotte
Et lime-moi le fion,
Si je ne suis pas sage
Donne-moi une bonne leçon.

Aux premiers feux du soleil
Youkaïdi, youkaïda,
Quand le camp est en éveil,
Youkaïdi, aïda.
On la voit dans sa tente
Les deux doigts sur la fente.

Refrain:
Youkaïdi, youkaïda,
Youkaïdi, aïdi, aïda,
Youkaïdi, youkaïda,
Youkaïdi, aïda.

Le campeur en la voyant
Youkaïdi, youkaïda,
N’a mêm’ pas besoin d’argent
Youkaïdi, aïda.
Si vous êtes bien monté
Votre crédit est assuré.

[Refrain]

La gentille campeuse
Youkaïdi, youkaïda,
Est une sacrée rouleuse
Youkaïdi, aïda
Sur la table à pic’nique
Elle vous sucera la trique

[Refrain]

Et quand arrive la nuit
Youkaïdi, youkaïda,
Son ardeur nous réjouit
Youkaïdi, aïda
Tous les vacanciers du lieu
La prennent à la queue-leu-leu

[Refrain]

Frédéric, tic, tic
A la trique, tric, tric
S’en va-t-à la ville
Comme un imbécile
Drague dans la rue
Comme un malotru
Pourchasse et harcèle
Toutes les demoiselles
Traite de salope
Chaque Pénélope
Puis retourne chez lui
Comme un ahuri
Pour aller s’branler
Comme un demeuré

Un p’tit doigt qui bouge (bis)
Deux p’tits doigts qui bougent
Et ça suffit pour m’amuser.

Un p’tit gode qui vibre (bis)
Deux p’tits godes qui vibrent
Et ça suffit pour m’amuser.

Un p’tit zob qui glisse (bis)
Deux p’tits zobs qui glissent
Et ça suffit pour m’amuser.

Un p’tit fouet qui claque (bis)
Deux p’tits fouets qui claquent
Et ça suffit pour m’amuser.

Une cousine qui lèche (bis)
Deux cousines qui lèchent
Et ça suffit pour m’amuser.