Mots croisés

Page 2

La verbicruciste enragée...
76 articles in category Mots croisés / Subscribe

Gainsbourg et la Mélodie du bonheur qui se côtoient dans la même grille : pas mal, non ? Je ne suis pas trop mécontente de cette grille, même si elle est un peu lourde côté cases noires, puisque pour une fois, j’ai une belle potence et j’ai évité les chevilles.

(Votre devoir pour ce soir: allez vérifier ce qu’est une potence et une cheville quand on parle mots croisés.)

Une cruciverbiste m’a fait remarquer qu’il est maintenant usuel d’écrire anulingus plutôt qu’anilinctus comme en 2.1.v. Je lui ai répondu que c’est toutefois le terme utilisé dans la plupart des manuels de sexologie et dans le Dictionnaire des fantasmes et des perversions de Brenda B. Love, faque hého, hein, tsé. Enfin, pour ceux et celles qui ne savent toujours pas à quoi h.11.1 fait référence, je vous déconseille fortement de vous frotter à l’oeuvre psychopathe, anthropophage et franchement misogyne de Dolcett.

* * *

Toujours est-il que nous avons une championne ! Lison Beaulieu a été la première à me faire parvenir la solution et a été intronisée, lors d’une cérémonie privée, dans le très Noble et Ancien Ordre Lubrique des Masturbatrices Compulsives à titre d’Amazone des dortoirs, deuxième classe, avec tous les honneurs et privilèges dus à son rang – dont une copie dédicacée du Carnet écarlate, le livre dont tout le monde parle (du moins, c’est ce que font les voix dans ma tête).

Rendez-vous le mois prochain pour une autre grille… et une autre copie dédicacée à gagner !

Je me nomme AA et je suis une verbicruciste anonyme.

Je croise les mots depuis que je sais que les mots peuvent se croiser. Enfant, je dessinais des grilles pendant que mes petits camarades griffonnaient des soleils et des maisons. Mais c’est à la puberté que caresser la case devint pour moi une obsession. Je me réfugiais souvent dans les toilettes pendant des heures pour contempler des grilles à l’abri des regards. Ma mère, inquiète de cette sale manie, consulta un médecin qui prescrit des activités plus saines pour une fille de mon âge, comme l’application de vernis à ongles sur les doigts de pieds, la lecture de Filles d’aujourd’hui et la stimulation de l’entrejambe par la station assise sur les radiateurs. Hélas, c’était plus fort que moi. Je ne cessais de me cacher, dictionnaire à la main, pour me vautrer dans ma perversion verbicruciste.

Évidemment, ma vie sentimentale en a beaucoup souffert. Je fus systématiquement ostracisée par les jeunes de mon quartier, qui m’affublaient de sobriquets tous plus vils les uns que les autres : io, uri, if, lo, eesti et même oc. J’eus donc à porter les stigmates d’une vile manie qu’on ne tolère que chez les gardiens de nuit, les fonctionnaires tablettés et autres usagers des salles d’attente des hôpitaux.

La chance de ma vie fut de rencontrer une jeune cruciverbiste qui me redonna le goût de vivre, moi qui en était arrivée à vouloir me pendre à ma propre potence (sans cases noires, évidemment). Je lui fis une cour assidue en lui dédiant des grilles passionnées, pleines de mots de douze lettres et de chevilles aux définitions folles. Depuis, nous formons un couple heureux, basé sur une saine complicité : je lui parle par énigmes et elle remplit les blancs.

* * *

Vous savez quoi? Cette fois-ci, le prix en vaut la peine ! La première personne qui m’enverra la soluce au anne@archet.net, en plus d’être intronisée dans le très Noble et Ancien Ordre Lubrique des Masturbateurs Compulsifs se méritera une copie dédicacée du Carnet écarlate, le plus-que-célèbre livre qu’il faut lire pour pouvoir se vanter de l’avoir lu!  Je compte qu’en offrir trois d’ici la fin de l’année, alors aiguisez vos crayons à mine HB et téléchargez cette grille en format pdf tout de suite avant qu’il ne soit trop tard !

Nous sommes mercredi soir et vous savez ce que sa signifie, bande de vicelards et de fieffées coquines? Ça veut dire que le concours est officiellement terminé. L’heure est venue d’annoncer la nouvelle membre du très Noble et Ancien Ordre Lubrique des Masturbatrices Compulsives; il s’agit de Margaret Ann Buckley qui, grâce à sa performance aussi rapide qu’éblouissante, s’est vue adoubée du titre envié de vice-amirale (troisième classe). Elle a reçu – comme six autres verbicrucistes qui m’ont fait parvenir leur solution à ma grille de mots croisés – un exemplaire rarissime de Pr0ngraphe, le ebook érotique recommandé par neuf dentistes canadiens sur dix.

J’en ai d’ailleurs profité pour mettre à jour la liste des distingués membres de l’Ordre dont la haute antiquité remonte à 2003, une époque trouble qui ne connaissait ni la civilisation, ni la décence, ni le iPhone. Pour l’occasion, l’Ordre a adopté une nouvelle devise (en latin – si si, trrrès chèrrrreu) dont vous essayerez de deviner la signification et a aussi mis a jour la décoration que ses membres portent fièrement, épinglée sur leur généreuse poitrine, quand ils vont visiter tante Gertrude à l’hospice.

Vous voulez, vous aussi, faire partie de cet aréopage sélect de personnalités érudites d’exception? Revenez dans quelques semaines vous mesurer à ma grille; la gloire immortelle est à votre portée.

Oh, j’allais oublier: voici la soluce.

Juin 2014: solution

Appel à tous les gardiens de sécurité, fonctionnaires tablettés et autres loners plus ou moins sociopathes ! Nous sommes en juin, il fait froid, il pleut, j’ai fini de réviser le manuscrit de mon prochain bouquin et je m’emmerde. Toutes les conditions sont donc réunies pour se vautrer tous ensemble dans le plaisir le plus masochiste d’entre tous: les MOTS CROISÉS. Yes ! Yes ! YES ! J’arrive à peine à contenir mon émotion… je suis à ça d’avoir un orgasme spontané.

Vous pouvez immédiatement la télécharger en format pdf.

Cette fois-ci, tous ceux et celles qui me feront parvenir la solution exacte (par courriel, au anne@archet.net, et pas dans les commentaires parce que ça ruine le plaisir des autres, hein) recevront un exemplaire de Pr0nographele ebook où tous les synonymes de «noune» ont été utilisés deux fois plutôt qu’une. IN-CRO-YA-BLE !

Je vous entends déjà dire : « Pourquoi alors je me dépêcherais ? Je vais travailler là-dessus peinard et je finirai bien par avoir mon bonbon gratos…» Oh que non, bande de petits vicelards ! D’abord, parce que la première personne à m’envoyer une solution correcte aura l’insigne honneur d’être décorée vice-amiral (troisième catégorie) de l’Ordre lubrique des masturbateurs compulsifs. Ensuite, parce que la solution sera publiée mercredi soir et qu’après il sera trop tard.

La grille de juin

Horizontalement

  1. Le quarantième jour avant le Vendredi Saint.
  2. Plus que moderne, mais pas encore postmoderne.
  3. Auguste – Oviforme.
  4. Un de plus que bis – Jamais entendu – Chlore.
  5. Perse – Disque solaire – Bestialité.
  6. L’unité de mesure des virilités vantardes.
  7. Double équerre – Ce que l’on tente de faire avec son blason après la disgrâce.
  8. Allongea – Dans la gamme.
  9. Millets – Possessif.
  10. Richards – Ponant.
  11. Lentilles – Nom de domaine tombé en désuétude le 31 décembre 1992.
  12. Sélénium – Geekette.

Verticalement

  1. La féquence de mes branlettes.
  2. Plaie – 100m2.
  3. Contaminations de pronoms relatifs.
  4. Drainage minier acide – Démentir.
  5. Le bison de Straram l’était, semble-t-il – Bouclier contre le mal (en coton).
  6. Ainsi soitil – Infinitif – Sorti.
  7. Jeu – Doigt de pied.
  8. Prénom de l’auteur des Verrats – Caste d’orphèvres.
  9. Puni– Esprit – Émirats Arabes Unis.
  10. Colère – Phragmite.
  11. Manganèse – Accompagnaient Bill Haley.
  12. En Flandre-Orientale – Demeurée.

Ah! Février, mois de l’amour-marchandise, mois de l’amour commercialisé, emballé hygiéniquement dans le plastique et célébré à coup de Cresta Blanca, de parfum Axe et de boîtes de chocolats en forme de cœur. C’est le moment où jamais de marquer le coup et de raviver la flamme dans votre couple – ou, plus réalistement, faire le strict minimum pour emmerder ces salopards de célibataires qui n’ont, avouons-le, que ce qu’ils méritent.

(Si vous êtes célibataire, ne tenez aucunement compte de ce qui précède, j’écris ces lignes sous la menace de Cupidon qui me tient en joue avec son arc et qui m’a bien fait comprendre que je ne dois pas badiner avec l’amouuuuuur.)

Bref, c’est le retour de la fiesta annuelle de la passion rouge fluo. Ne voulant pas être de reste, j’ai décidé d’organiser un INCROYABLE CONCOURS SUPER AMUSANT dont le prix est un exemplaire gratuit (Quoi ‽ Ai-je  bien entendu‽ GRATUIT ‽) de Pr0nographe, le ebook qu’il faut télécharger pour pouvoir se vanter de l’avoir lu. Imaginez: le soir de la Saint-Valentin, vous pourriez susurrer à l’oreille de l’être aimé les passages les plus brûlants de sensualité à avoir été numérisés depuis que Gutenberg a inventé le iPad (ou le Kindle, je ne me souviens plus très bien). That’s INCRÉDIBEULE !

Évidemment, on n’a rien pour rien en ce bas monde, alors vous allez devoir travailler un peu pour vous mériter ce sucre d’orge. Voici ce que vous aurez à faire:

  1. Téléchargez ma toute dernière grille de mots croisés (en format pdf);
  2. Faites-moi parvenir votre solution au anne@archet.net avant le 14 février 2014 à midi (heure de Gatineau, la magnifique);
  3. Dites-moi dans votre message si vous avez trouvé l’amour véritable ou si toute cette histoire n’est finalement qu’un piège à cons.

Si vous avez déjà votre copie de Pr0nographe, rien ne vous empêche d’essayer de résoudre la grille. Envoyez-moi votre soluce, je trouverai bien une manière de vous récompenser qui ne sera ni douloureuse, ni humiliante (même si ce n’est pas dans mes habitudes, hein).

Serait-ce le printemps qui se montre le bout du nez? Toujours est-il que la verbicruciste qui sommeille en moi vient soudainement de se réveiller en sursaut après une longue hibernation. Mieux: elle est pleine de sève et bouille d’impatience, pour employer une subtile métaphore de cabane à sucre. Puisque c’est mauvais pour les artères de brider ses pulsions, voici donc, après une pause d’un an, le retour de ma célébrissime grille de mots croisés. AWESOMESAUCE !

(Je sais, je sais, je m’excite pour rien, inutile de me le rappeler.)

Comme d’habitude, la première personne qui m’enverra la solution exacte (par courriel, au anne@archet.net, et pas dans les commentaires parce que ça ruine le plaisir des autres, hein) sera décorée vice-amiral à voile et à vapeur de l’Ordre lubrique des masturbateurs compulsifs, en plus de recevoir un exemplaire de Pr0nographe, le ebook où tous les synonymes de «noune» ont été utilisés deux fois plutôt qu’une. Vous pouvez télécharger la grille en format pdf et la solution viendra dans un jour ou deux.

La grille de mars

Horizontalement

  1. Celle de Gainsbourg était vieille — Endroit où Gainsbourg l’a probablement écrite, justement.
  2. Je suis sûre qu’il y a des hommes à la NASA qui veulent y envoyer des sondes — Perpendiculaire à la chaîne.
  3. Où il n’y a que caillou (non, ce n’est pas la chaîne Yoopa)— Fatale ou de secours — Pennsylvanie.
  4. Pond — Galurin pontifical.
  5. Personnage d’E.C. Segar — Panne.
  6. Téraampère — Claquemura — Au ciel d’été confond ses blancs moutons.
  7. Cri des bacchantes — Selon Gauvreau, elle oscille dans vos cheveux pourris.
  8. Inule — Galurin baronal.
  9. Double coup — Siphonaptères — Dans la gamme.
  10. Espagnol et/ou Portugais — Ego.
  11. De nez — Exaltation.
  12. Exalitre — Succomber — Tertio.

Verticalement

  1. Excavateur — Longiligne.
  2. On en tire le cachou — Caution — Attolitre.
  3. Terme péjoratif pour mélanoderme — Affirmation.
  4. Cent fois moins qu’un kip — Insulaire — Propé.
  5. Bobo au quenœil — Fait comme Renée Martel quand elle chante le Divorce.
  6. Chemins de halage — Il vient comme Jésus.
  7. Cippe — Cache.
  8. Réticule — Capable — Infinitif.
  9. BRL — Sadique.
  10. Barye — Se fouler la rate — Dû par les vassaux.
  11. Père de la de la théorie électromagné-tique — Opalescent.
  12. La roue qu’on retrouve dans presque toutes les grilles de mots croisés — Insolite — Infinitif.

J’ai reçu beaucoup de solutions pour cette grille que je croyais pourtant difficile. Évidemment, c’était sans compter les capacités intellectuelles hors du commun de mon fidèle lectorat (ainsi que mes définitions pas trop difficiles, comme le 9-2 vertical – n’est-ce pas, Marie?). On m’a même suggéré de faire une grille un peu plus sexy, la prochaine fois; ça n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourdre, croyez-moi.

Ce mois-ci, les deux premières solutions ont été envoyées en même temps, à une seconde près. Il me fait donc plaisir d’introniser (vigoureusement)  Philippe M. et J.M.L. dans l’Ordre lubrique des masturbateurs compulsifs, à titre de maréchal des logis-chef première classe, section latrines et dépendances. Puisse leur talent de cruciverbiste les fasse figurer dans le Petit Prince II (la fleur contre-attaque).

Et voici la soluce, pour ceux et celles que ça intéresse.